Le sel

Télécharger
Vous pouvez réécoutez la diffusion radio du 11/09/17 sur Open FM
Le sel.mp3
Fichier Audio MP3 7.9 MB

A quoi ça sert ?

Le sel nous ait indispensable pour vivre. Le sodium qu'il contient joue un rôle important. Il aide a bien répartir l'eau dans notre organisme, il permet la régulation de la pression et du volume sanguin.

Il assure aussi la transmission de l'influx nerveux et la contraction musculaire.

 

Exhausteur de goût :

Le sel est un exhausteur de goût, c'est-à-dire une substance qui accroît la sensibilité des cellules gustatives et amplifie la saveur de l'aliment que l'on consomme.

Le goût salé que l'on percoit lorsqu'on ajoute du sel se décompose en deux effets distincts: Les ions sodium (Na+) stimulent les papilles gustatives, tandis que les ions chlorure (Cl-) produisent la sensation du goût salé.

En plus, il a la capacité de réduire la saveur «amer» et d'augmenter la saveur «sucrée».

En gros il «modifie» le goût perçu des aliments en le rendant plus agréable.

 

C'est un bonconservateur, Il a également la capacité de retenir l'eau dans les aliments et de bien fixer les couleurs ! Etant donné son faible coût et toutes ses propriétés, il est utilisé massivement par l'industrie alimentaire.

 

 

Quelles sont les recommandations ?

L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande de ne pas consommer plus de 5 g de sel par jour pour un adulte, soit l’équivalent de 2,4 g de sodium.

Les français sont parmis les plus gros consommateurs de sel au monde ! Ils consomment en moyenne 9 à 12g par jour ! Il faudrait donc diviser notre consommation par 2 !

 

Une exception concernant les sportifs, qui peuvent éliminer beaucoup de sel par la transpiration.

Une alimentation équilibrée suffit à couvrir les besoins en sodium cependant en cas de sudation importante sur un effort de plus d'une 1h30, un apport de 1,2g maximum de sel par litre est recommandé.

 



Les risques d'une consommation trop élevée ?

En trop grande quantité le sel favorise l'hypertension artérielle les maladies cardiovasculaires et l'obésité.

 

Il serait responsable d'environ 25 000 décès par an en France.

On estime que si les recommandations de l'OMS étaient respectées, on pourrait éviter chaque année 2,5 millions de décés dans le monde !!!

Il est conseillé de respecter ces recommandations dès le plus jeune âge ! Même si vous êtes en parfaite santé et que votre tension est bonne, prenez les bonnes habitudes dès maintenant ! De toute façon, il est casiment impossible d'avoir une carrence en sel tant il est présent partout !



Ou trouve-t-on le sel ?

La première chose à laquelle nous pensons c'est le sel de table que l'on met dans l'eau de cuisson des pâtes ou que l'on rajoute dans l'assiette. Ce sel représente que 15 à 20 % de notre consommation quotidienne !

Le sel que nous consommons le plus est le sel dit « caché »! Il s'agit de sel naturellement présent dans les produits ou bien ajouté lors de leur préparation ! Il représente 80% de notre consommation on le retrouve surtout dans les pains et produits dérivés, le fromage, la charcuterie, les produits transformés comme les plats cuisinés, les gâteaux apéritifs, les sauces....

Et ATTENTION, le sel est aussi présent dans des aliments qui ont un goût sucré ! Je vous conseille de prendre 5 minutes pour regarder les étiquettes des gâteaux industriels ou des céréales, vous serez surpris de leur teneur non négligeable en sel !!

 

 

Comment diminuer le sel ?

La première chose est déjà d'éviter de mettre la salière sur la table, et de toujours goûter avant de resaler un plat.... Moins vous salerez et moins vous en aurez besoin car vos papilles gustatives vont s'ajuster.

Après quelques semaines vous vous surprendrez surement à trouver de nombreux aliments trop salés !



Eviter les aliments plein de sel caché : charcuterie, pain et produits dérivés, biscuits apéritifs, plats tout prêts, fromage, les aliments en saumur comme les olives, la sauce soja.... Les boîtes de conserve même de simples légumes contiennent une quantité non négligeable de sel.... Préférez les produits frais ou surgelés ou rincez les aliments en conserve avant de les cuisiner.

 

Un ordre d'idée : 1g de sel = 1 tranche de saucisson, une poignée de biscuits apéritifs, un bol de soupe, 4 tranches de pain, 1/3 de sandwich.

 

Regardez les étiquettes :

Sans que cela devienne une obsession bien sûr, regardez de temps en temps les teneurs en sel des aliments sur les étiquettes pour avoir un ordre d'idée! Vous pouvez estimer qu'un plat contenant 0,3g de sel pour 100g est peu salé. Au delà d'1g/100g le plat est salé !

 

 

Il existe de nombreuses autres solutions simples et efficaces pour relever vos plats 

 

Les herbes aromatiques :

On trouve maintenant des herbes aromatiques toute l'année : en sachet, en poudre en surgelé !

Thym, basilic, persil, estragon, ciboulette, coriandre, cerfeuil, aneth....

 

Les épices :

cumin, paprika, curry, piments, baies roses, muscade, toutes les variétés de poivres.... non seulement les épices permettent de relever les saveurs de vos plats mais bien souvent elles ont de très bonnes vertus pour votre santé !! La canelle est un puissant antioxydant, le curcuma a des propriétés anti-inflammatoire, la muscade antibactérienne....

 

Attention toutefois aux mélanges d'épices auxquelles les industries alimentaires rajoutent parfois énormément de sel ! A noter que les bouillons cube contiennent souvent dans les 40 % de sel !!! utilisez-les donc avec modération, ne resalez pas derrière ou faites vos propres bouillons cube ! Lorsque vous préparez un pot au feu par exemple : laissez réduire le bouillon puis mettez-le dans des bacs à glacons au réfrégirateur. Cela vous fera des bouillons cubes goûteux et beaucoup moins salés ! En plus vous pouvez dégraisser le bouillon avant ! Parfait pour celles qui font attention à leur ligne !!!

 

Les condiments :

Vous pouvez également rajouter des condiments comme l'ail, l'oignon ou l'échalotte qui réhaussent le goût et qui en plus sont riches en antioydants !

 

Mode de cuisson :

Privilégiez les cuissons au four, à l'étouffé ou en papillotte qui sont beaucoup plus savoureuses qu'à l'eau !

 

Jouez sur l'acidité !

Jouer sur l'acidité des plats est aussi une bonne solution car au niveau de la langue, les recepteurs au goût acide et salé sont situés très proches l'un de l'autre. Le cerveau peut donc perdre un peu ses repères et nous donner la perception d'un goût plus salé.

 

D'autres astuces : vous pouvez utiliser également les algues marines : wakamé, nori, goemon, kambou, émiettés sur des plats ; le sel de céleri ou le gomasio (mélange de sel et sésame). Ces derniers contiennent du sodium mais vu que c'est un mélange cela réduira vos apport comparé à l'utilisation de sel de table classique.

 

 

Les produits allégés en sel :

Pour rappel, le sel est du chlorure de sodium : un ion sodium et un ion chlorure. Ce qui est dangereux en trop grande quantité c'est l'ion sodium.

Les industriels ont trouvé une alternative pour limiter notre consommation de Sodium qui consiste à le remplacer par le potassium, le calcium ou le magnésium. Ce qui nous donne du sel de régime chlorure de potassium de calcium ou chlorure de magnésium.

Attention tout de même aux personnes présentant des problèmes rénaux, car le potassium à haute dose n'est pas recommandé dans ce cas précis. Et si vous êtes sous Traitement contre l'hypertension artérielle demandez conseil à votre medecin car certains traitements sont déjà riches en potassium !

Vous pouvez trouver ces sels en pharmacie ou en grande surface mais ils sont beaucoup plus chers.